Pêle-mêle…

Nous avons beaucoup de nouvelles à partager, et je ne sais pas trop par laquelle commencer; alors allons-y à sauts et à gambades:

Tout d’abord, les entretiens de Guillaume s’étaient très bien déroulés pour une boite à Brooklyn, mais nous avons appris il y a quelques jours que ça ne pourrait pas fonctionner à cause du visa. Et zut… Mais nous ne nous laissons pas abattre, et nous profitons un maximum de nos moments ensemble pour sillonner la Ville et tous les moments libres de Guillaume sont consacrés à sa recherche: il a décroché trois entretiens téléphoniques aujourd’hui, donc croisez les doigts pour nous!

 Ce week-end, nous avons reçu la visite de notre première invitée! Mon amie Elizabeth, que j’avais rencontrée en prépa à Bordeaux, en même temps qu’Harmo, travaille actuellement comme chercheuse invitée à Stony Brook, une belle université de Long Island, à une heure de NYC. Elle a beaucoup de recherches à faire, justement en partie dans Harlem, donc nous étions ravis qu’elle passe le week-end avec nous!

Notre futon a reçu sa première invitée!
Notre futon a reçu sa première invitée!

Entre un tour du côté de la Louisiane pour le dîner de vendredi soir, une belle balade dans Harlem au petit matin, un pique-nique à Central Park le samedi midi avec un couple d’amis de Guillaume adorables, des visites de galeries pendant que nous arpentions la High Line avec Chips, un verre au Crown Plaza le samedi soir et une parade Afro-Américaine le dimanche, suivie d’un déjeuner en terrasse au HarlemShake, nous ne nous sommes pas ennuyés (mais nous n’avons pas fait la moitié de ce que nous avions prévu^^) Mais de toute façon, ce n’est que partie remise, nous programmerons le reste pour un prochain week-end!

De mon côté, il y a encore du nouveau au Lyceum^^ J’ai obtenu il y a quelques jours, puisque j’étais en sous-service de quelques 6 heures sur les 25 prévues dans mon contrat, de travailler… au CDI! J’étais ravie, la documentaliste était parfaitement d’accord pour me former, sauf que finalement… j’ai appris il y a deux jours que je serai plus utile ailleurs! En effet, les 6èmes sont trop nombreux (attention, pour les habitudes de l’établissement, souvenez-vous que tout est relatif): ils sont 21 en tout, et ce n’est pas tenable – donc, dédoublement de la classe en Français et en Mathématiques! Et bien sûr… je suis l’heureuse professeur de Lettres élue pour se charger d’une partie de la classe! Ma collègue et moi avons achevé la répartition aujourd’hui, j’essaie en hâte de rassembler mes documents et mes souvenirs pour commencer le cours sur les chapeaux de roue (parce que, pour ne pas surcharger notre déménagement, tous mes cours papiers sont restés en France^^) Enfin voilà, lundi prochain, un mois après la rentrée, je vais faire la connaissance de mes onze nouveaux élèves… J’ai hâte, c’est l’occasion de prendre mon rythme pour l’année!

 Autre changement: après avoir commencé à décorer mon bureau la semaine dernière (vous vous rendez compte, mon bureau à moi, avec tableau, bibliothèque et tout et tout…), j’apprends aujourd’hui qu’il devra finalement avoir un autre usage. Snif snif… Mon coordinateur était désolé de devoir m’annoncer ça, et quand il a vu ma frimousse toute déçue, il m’a promis tous les casiers et les bibliothèques que je voulais, où je voulais sauf… dans ce bureau. Je savais que c’était trop beau pour être vrai, mais tout de même, ça va me faire de la peine de tout emporter. Bon, j’avais pris quelques photos; qui veut voir les murs de mon nouveau-ex-bureau?

Autre rebondissement (et ça n’est pas fini…) Le Lyceum nous propose, depuis plus de dix jours, de nous inscrire en formation – ni une ni deux, Guillaume et moi partons à l’assaut du site qui recèle de vraies merveilles: pour moi, Toronto avec une formation sur les élèves à besoins spécifiques, Dallas avec une formation en Lettres Classiques (je n’invente rien) et utilisation du numérique à Washington – bref, j’en avais l’eau à la bouche… Toujours est-il que j’apprends hier que nous sommes en tout deux (!) )à avoir fait la démarche de remplir des vœux, et que du coup, notre Grand Manitou Intendant a refusé de débloquer les fonds prévus aux formations cette année. Tristesse dans mon regard, mon coordo s’empresse d’ajouter « Mais la Principale, elle, n’est pas d’accord, et peut-être que ça va se faire quand même – et au pire, je t’assure, tu auras ce que tu veux l’an prochain, et il y a aura beaucoup de formations qui te plairont… » Mouais. Suis triste quand même.

Pour me consoler, je corrige des copies! Rien que voir l’épaisseur du paquet, je me sens privilégiée d’entre les privilégiées – le contenu aussi me réconforte (à part mon élève A. dont les réponses, rédaction ou connaissances, dictée ou devoir de lecture, commencent invariablement par: « je vous présente toutes mes excuses » et se concluent toujours sur une excuse vaseuse visant à m’expliquer poliment qu’il refuse de répondre « sur ça aussi ». Je m’en occupe, mais dans une classe de dix de toute façon, il est cerné^^.)

Sur ces bonnes paroles, nous vous embrassons fort, et nous vous disons à très vite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.