Une pré-rentrée mouvementée!

Alors, je la fais courte parce que je suis crevée et que nous repartons très vite pour notre rendez-vous (confirmé cette fois!) de Madison Avenue: c’était super!!! Pas du tout le premier jour que j’imaginais, mais finalement, tout s’est très bien passé…

Donc petit topo du matin: le réveil sonne à 6h30, j’émerge sans trop de problèmes (j’ai rêvé, bien entendu, toute la nuit que j’étais terriblement en retard et que, bien entendu, j’entrais dans la salle de réunion seulement vêtue d’une petite culotte), je me prépare en vitesse, je promène le Chips et Guillaume me fait répéter une dernière fois l’itinéraire. Mon sac est prêt, j’ai ma carte de métro, il est 7h30 et je m’en vais!

Aucun problème pour me repérer dans le métro, je n’ai pour l’instant qu’un changement avec un trajet relativement court (dès que nous aurons déménagé, ce sera encore plus simple, puisque nous serons proches d’une ligne qui dessert directement Grand Central!) Par contre, la station de Grand Central en elle-même est immense, un vrai labyrinthe, et je ne suis pas sortie par l’endroit que j’avais repéré au début. Mais peu importe, j’ai fait mon petit tour et suis arrivée, avec 10 minutes d’avance, devant le 225 E, 43 St.

Avant d’entrer, j’ai échangé en vitesse mes claquettes pour des jolies chaussures à talon plus présentables, mais en fait, ce n’était pas la peine: presque tout le monde est venu en tenue très décontractée, et personne ne m’aurait regardée de travers, je crois, si j’étais arrivée en chausson^^. Le doorman m’indique le deuxième étage. Ni une ni deux, je prends les escaliers, emprunte le couloir et me retrouve… dans le bureau de la Principale! En deux minutes, je me présente, j’apprends que je suis en fait au troisième étage (pourtant, je promets n’en avoir monté que deux!), que je n’ai rien à faire ici mais que, « puisque je suis là », je peux donner un coup de main. Sans problème, chère Madame! Et nous voilà en train d’agrafer et d’étiqueter tout ce qui passe, pendant qu’elle m’explique que la secrétaire de direction est arrêtée pour l’année, suite à un grave souci de santé, et qu’en moins de 48h, ils n’ont bien sûr pu trouver aucun remplaçant. Donc la moindre photocopie à faire compliquait considérablement les choses. J’avoue que j’ai fait profil bas, mais je commence sérieusement à penser que c’est moi qui porte la poisse du côté du secrétariat…

En tout cas Mme Velociter est aussi adorable en vrai que sur skype. Elle a été très présente la matinée, et elle semble très humaine et organisée. Je suis ensuite descendue rejoindre tout le monde pour le breakfast – et quel breakfast! Tout avait été commandé Au pain quotidien, pour ceux qui connaissent, et entre les salades de fruits, les croissants, les muffins et autres tartelettes, je vous assure que personne n’est mort de faim! Heureusement que je n’avais pas petit-déjeuné avant, j’aurais passé mon temps (et mon énergie) à digérer^^.

Finalement, après avoir parlé un peu à tout le monde, je me suis aperçue que nous étions très peu de « nouveaux » finalement; et encore moins de nouveaux Français! Il y a en fait des profils très différents: une Québécoise qui enseigne en primaire, une Belge qui s’occupe de la coordination des maternelles, des Français installés depuis longtemps aux Etats-Unis, des Américains qui ont longtemps enseigné dans le public et veulent travailler dans d’autres conditions, etc etc. Mais finalement, j’étais la seule pour qui le Lyceum représentait la première expérience à l’étranger – et la seule professeure de Lettres! Le seul autre Français qui allait enseigner dans le secondaire, Guillaume (^^), professeur de Maths, a déjà travaillé au Canada, en Slovénie, en Egypte… Bref, il n’est pas exactement dans le même état d’esprit que moi.

Nous avons beaucoup parlé du « choc culturel » que représentaient les deux façons d’enseigner (puisque, visiblement, nous n’enseignons pas du tout de la même manière), c’était vraiment très intéressant. Puis visite de l’établissement – en fait scindé en deux bâtiments: le premier réservé à l’administration, aux primaires et aux classes japonaises et le second, réservé au collège et au lycée! Chaque classe a sa salle, je suis tombée amoureuse du CDI (mais n’ai pas rencontré la documentaliste) et tout est très bien équipé!

Enfin, déjeuné (déjà!!), et là, tout le monde s’est mis à parler de son régime sugar-free, gluten-free, vegan, le pauvre intendant ne savait plus où donner de la tête^^ Je précise, puisque je ne l’ai pas fait plus tôt, que toute la journée s’est déroulée en langue anglaise, car beaucoup de nos collègues anglais ne sont pas bilingues en Français.

Enfin, l’après-midi s’est déroulée sous l’égide de Sasha, un adorable pompier-formateur, qui nous a obligés à prodiguer des massages cardiaques à n’en plus finir à une série de mannequins tous plus morts les uns que les autres (« nice and slow, nice and slow… For how long? Two minutes!!! Listen to him – ten seconds… Oh my god, he’s still dead – pump, pump, pump! Nice and slow, nice and… » enfin vous voyez le tableau) Puis cours théorique sur « l’élève s’arrache le doigt, que faites-vous du doigts? Naaaaaaan, pas dans la glace tout de suite!! » etc etc. J’avais le cœur au bord des lèvres la moitié du temps, mais tant qu’on ne passe pas à la pratique…

Finalement, Sasha nous a libéré après une ultime évocation d’hémoglobine répandue partout partout dans un parc – et on nous a cordialement invités à nous pomponner pour le lendemain, où nous rencontrerons l’ensemble des collègues. J’ai tellement hâte de rencontrer les autres professeurs de Lettres!

Et pendant ce temps-là, Guillaume programmait (Note de Guillaume: je vais faire un article à part pour expliquer ma recherche de job à New York 😉 )

Donc voilà, la journée n’est pas finie, puisque nous emmenons en vitesse Chips au dog run et que nous filons ensuite à Harlem. Nous vous tenons au courant dès que possible!

 

6 thoughts on “Une pré-rentrée mouvementée!”

  1. Je suis ravi que tu aies trouvé ta vocation! Étiqueter et agrafer, voilà qui te correspond parfaitement! Ecoute bien ce que tu vas faire : la journée sera consacrée aux loisirs, je fais ici référence à ton occupation de professeur de français, et le soir, tu remplaceras ladite secrétaire!!!
    Plus sérieusement, une chose m’interpelle : quand tu dis que tous tes collègues ne sont pas bilingues en français, tu ne parles pas des profs, j’imagine ?

  2. Bonjour,
    C’est sympa d’écrire votre adaptation !!
    Surtout que nous avons vécu 15 ans d’expatriation …
    Je repartirai bien demain !!!
    Après on retrouve ses écrits et cela fait des souvenirs …
    Amusez- vous bien tous les deux ( 3? )
    Cat Delahaye ( amis des parents de Guillaume )

  3. Cher Gaetan, ta remarque acerbe et méprisante sur les activités manuelles de ma fifille sent la jalousie à plein nez, avoue-le!
    Je suis très fiere de toi pour tes activités de secourisme ma fille!
    Merci pour ces news, on attend la suite: votre nouvelle adresse sur Madison avenue!!!

  4. Bon… J’ai rien compris. Je pensais que t’étais rentrée dans une école française à NYC. Finalement, tout le monde parle anglais… Ça doit être ça la différence de méthode d’enseignement. Ou alors tu es peut être là pour apprendre le français aux profs 🙂 faut vraiment que j’aille vérifier tout ça…

  5. Héhé !! J’aime autant ton article que les différents commentaires postés !! Trop drôle !!
    Je suis impressionnée par cette première journée !! Un cours donné par un pompier, ça devait être extrêmement intéressant. Ils devraient faire ça en France, vu ce qu’il peut se passer dans nos établissements, ça ne nous ferait pas de mal d’avoir certains gestes d’urgence et de secours !!
    Pour l’anglais, je trouve aussi cela bizarre… Il faudra que tu nous expliques le pourquoi du comment !
    Je suis sûre que tu étais la plus belle de la photo hier (dès qu’on peut la voir, n’hésite pas!!!).
    Profite à fond ma chérie !!

  6. Coucou,
    Je viens de lire tous tes articles et je trouve cela vraiment génial. … ».en les lisant j avais l impression de t’entendre à la cantine raconter tes « aventures » et cela m’a fait sourire ». ….bonne continuation et je reviendrai avec plaisir lire la suite des vos aventures New Yorkaises. …..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.