En vacances avant les vacances (enfin pas tout à fait)… Chaussez vos skis!

Cette fois-ci, sortons de New-York – je vous emmène à Hunter Mountain! Le timing de cette classe de neige n’était pas idéal, puisque Guillaume et moi n’avions pu profiter que d’un petit week-end ensemble. Mais je n’allais pas faire bouder mon plaisir, ce séjour a été vraiment magique!

Certes, il faut passer au-dessus des « Madaaaaaame, j’ai perdu mon bonnet! » « Madaaaaaaame, tu peux pas fermer mon manteau, j’arrive pas avec les gants… (gros yeux / soupir / reformulation) vous ne pourriez pas me refermer mon manteau? Et pourquoi tu veux pas que je dise « tu »? Ma maîtresse je disais « tu »… » « Madaaaaaaaame, si vous tombez, et que je ris, j’aurai moins deux sur le prochain DS final? » « Madaaaaaaaame, ma bouteille de parfum (qui vaut très, très cher) n’est plus dans notre chambre – on peut porter plainte contre la femme de chambre? » etc. Et généralement, ne me demandez pas pourquoi, quand il y avait un problème chez les demoiselles, c’est moi qu’on venait embêter. Donc voilà ma tête lorsque je me demandais où, mais Bon Dieu où, avait bien pu passer les gants de L. et les lunettes de M. alors que tout le monde gambade allègrement autour de moi:ski3

Mais au-delà de ça, tout s’est très bien passé: j’étais chaudement équipée (manteau sous lequel je pouvais mettre une dizaine de couches emprunté à Guillaume, lunettes de David, pantalon de ski commandé sur internet quelques jours à l’avance, chapka hideuse mais bien chaude et surtout très reconnaissable pour les élèves, bref, une vraie petite boule de vêtements bien chauds! A part les gants, sur lesquels, j’avoue, j’ai un peu lésiné – et je m’en suis mordu les doigts, presque littéralement ;), il n’y avait personne à part nous sur les pistes, l’hôtel était luxueux, les collègues adorables, et, finalement, les élèves se sont très bien comportés (les adultes américains qui nous croisaient étaient ébahis de voir des gamins « si bien élevés » et ne tarissaient pas d’éloges à leur égards…). Je suis aussi très fière de souligner que, malgré les propos malicieux des élèves, je ne suis JAMAIS tombée, je n’ai perdu aucun membre de mon groupe de skieurs et je me suis rarement perdue moi-même. Bref, je suis rentrée saine et sauve pour retrouver mon amoureux et mon Chips – et à l’heure où j’écris cet article, les vacances ont passé à une telle vitesse que je n’ai rien trouvé le temps d’écrire avant ce dimanche…

Pour s'échauffer, vive les glissades!
Pour s’échauffer, vive les glissades!
C'est moi!
C’est moi!
Avec les petits monstres.
Avec les petits monstres.
Smile pour tout le monde!
Smile pour tout le monde!
Prenons des forces le matin!
Prenons des forces le matin!
Et détendons-nous le soir dans le jacuzzi...
Et détendons-nous le soir dans le jacuzzi…
Bref, j'ai dormi comme un bébé sur le trajet du retour!
Bref, j’ai dormi comme un bébé sur le trajet du retour!

Et le plus étrange, c’est de se réveiller à Time Square, et de se dire « Parfait, nous voilà arrivés! Je vais rentrer à la maison… » Qui aurait crû que nous dirions un jour ça en parlant de New-York?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.